Toute Petite

Ode à mon génial bordel

4 Commentaires

 

Enoooorme bonne nouvelle pour tous les bordéliques (dans mon genre) et autres allergiques au rangement : des profs de la prestigieuse université de Columbia – New York brisent le mythe de l’ordre efficace et démontrent les vertus du désordre.

En conséquence, voilà mon nouveau leitmotiv : Be messy!

 

D’après une étude très sérieuse menée par Eric Abrahamson et David H. Freedman (The Perfect Mess ou en VF Un peu de désordre = beaucoup de profit(s)), le désordre serait une source non seulement de créativité mais aussi d’efficacité et de rentabilité.

 

Le raisonnement est logique et imparable : ranger coûte cher (en matériel de classement et en temps notamment – et le temps c’est de l’argent) sans être forcément payant… CQFD

La preuve en chiffre : sur son bureau bien ordonné, M. BienOrganisé passe en moyenne 36% de temps en plus à chercher un dossier que Melle Désordre sur son bureau en pagaille.

 

Au delà du gain de temps, le désordre, une gestion aléatoire, le hasard peuvent s’avérer de véritables facteurs de succès. Les exemples sont nombreux : Microsoft, Schwarzenegger, la découverte de la pénicilline…

 

Si j’en crois le joyeux bordel qui règne sur mon bureau et dans mon appartement, je suis proche d’une découverte fondamentale, d’un trait de génie ou d’un succès fulgurant (je ne manquerai pas de vous tenir au courant quand ça arrivera).

 

Pour se documenter un peu plus sur le sujet et lire quelques extraits c’est .

Photo trouvée . 

Publicités

4 réflexions sur “Ode à mon génial bordel

  1. Ah ça me fait bien plaisir de savoir ça! Dans mon service on est les rois du foutoir, mon chef pique des crises tout les 2 mois et veut qu’on range. Sauf que trois jours après ça redevient comme avant, parce qu’on s’y retrouve mieux!
    Tu pourrais faire la découverte de ralonger les jours? Ca m’arrangerai bien, surtout en ce moment!

  2. Intéressant … Moi c’est vrai que j’aime bien quand les choses sont rangées mais pas de façon maniaque. Par contre quand je bosse il me faut mon ‘tas’ d’affaires, je ne peux pas bien coudre sans mon bordel. Et ce que j’adore c’est ma capacité en deux minutes chrono à tout remettre à sa place, une vraie furie !!! Je pense que le bordel aide à la création.

  3. Intéressant l’utilisation du masculin pour personnaliser l’ordre et du féminin pour le bordel… J’imagine que Monsieur est là pour ranger ton petit bordel à la maison.

    Sinon, sympa ton blog! j’l’kiffe tro lol

  4. C’est vrai que j’ai plutôt tendance à ressembler à Melle Désordre (c’est pour laisser s’exprimer mon côté créatif…), au grand désespoir de mon amoureux…