Toute Petite

La première pellicule

12 Commentaires

Sardina 1eres photosIl y a un peu plus d’un an, un peu grâce à vous si vous aviez voté pour moi, j’ai gagné un super appareil photo Lomography : La Sardina DIY.

1ère étape : la customiser, ça s’était fait depuis longtemps

2ème étape : un atelier B-A-BA à la boutique Lomo du Marais

3ème étape : oser prendre des photos, et finir la pellicule

4ème et dernière étape : faire développer et découvrir mes photos…

Sardina photoEt je dois dire que c’est une très bonne surprise : il y a quelques ratés mais dans l’ensemble les photos sont réussies! Les couleurs sont lumineuses (la plupart des photos ont été prises en plein air, par beau temps, ça aide), les photos sont nettes, le grain est très différent du numérique, il y a quelque chose de moins figé, de plus capturé ‘dans l’instant’… C’est très très chouette!

J’ai testé la superposition de deux clichés sur une même pellicule, je ne maitrise pas encore vraiment, mais je sens qu’avec un peu de pratique ça peut donner des effets sympas (voir les deux 1ères photos juste en dessous).

Et puis c’est quand même très agréable de découvrir les clichés plusieurs mois après, d’aller déposer la pellicule puis d’attendre quelques jours, d’ouvrir enfin la pochette Kodak et de tenir les photos entre ses mains…

Sardina PhotosPour les infos pratiques : j’ai fait développé ma pellicule au Kodak Express Nation (en bas de chez moi, bien pratique) en format de lecture (sur les bons conseils d’Angelubies) avec un CD en plus, histoire d’avoir aussi une version numérique.

12 réflexions sur “La première pellicule

  1. Oh tiens j’ai aussi un sardina, et je n’ai pas encore scanné la pellicule… !! Sympa tes photos en tout cas🙂

  2. moi aussi j’ai pas mal de photos de vacances à faire développer… est-ce que tu peux m’expliquer ce qu’est le format de lecture? et tu es contente de la qualité d’impression Kodak?
    merci!

  3. sympa comme effet ces photos!
    le cadre blanc est lié au choix du développement ou a l’appareil?

  4. Oh, tu me fais penser qu’il faut peut-être que je pense à m’occuper de mes photos aussi!!

  5. C’est étrange comme le numérique nous a fait oublier rapidement toutes ces sensations de l’argentique. La parcimonie avec laquelle on choisi ce qu’on photographie, la patience d’attendre que les clichés soient développés, la surprise du résultat🙂

  6. qu’est ce qu’il est beau cet appareil, t’en ai contente alors ?

  7. mon ménage à cinq : merci! j’espère que ta pellicule sera aussi réussie que la mienne, voire plus!

    love summer : c’est un petit format rectangle (6x8cm) avec des grandes marges blanches. Normalement ça sert pour tester les photos avec de les développer en plus grand, mais je trouve ça plus sympa que le format classique finalement… Je n’ai pas bcp de recul ou de point de comparaison sur la qualité d’impression, ça me parait très bien!
    dis moi si tu y vas, c’est l’occasion de boire un verre ou de diner ensemble

    miss thelma : c’est lié au format de développement, la sardina fonctionne avec des pellicules classiques, ce qui est bien pratique!

    Justine : si ça peut te rassurer, j’ai mis des mois à m’en occuper…

    Marie : oui c’est exactement ça! c’est bien d’utiliser les deux finalement (le numérique c’est pratique aussi il faut bien l’avouer)

    Eve : merci! oui oui très contente, j’avais un peu peur du résultat, mais j’ai l’impression que la sardina est bien plus facile à utiliser que le diana par exemple

  8. Cela me donne envie de revenir à mon argentique (que j’ai beaucoup plus utilisé que le numérique en terme d’années, fille des années 80 que je suis) …

  9. C’est si sympa! Les couleurs des photos sont vraiment belles, bravo!

  10. mlle babooshka : je crois que je vais essayer d’utiliser plus souvent l’argentique, en complément du numérique

    madeleinemiranda : merci! il y avait une belle luminosité, ça ressort bien sur les photos

  11. ça donne envie ! très belles photos !

  12. Elles sont superbes tes photos (beaucoup plus lumineuses que les miennes) ! J’aime beaucoup le développement aussi, je vais m’en inspirer pour les prochains, c’est très chouette comme ça, bravo !